Le blog
Blogueuse phare de Nutrissime, Charlotte Râpée ne peut s'empêcher de commenter les tendances du moment et de vous tenir au courant de l'actualité santé et alimentation sur son blog. Tout ceci dans la bonne humeur, bien entendu !

Les mécanismes de la dégustation : l'ouïe

Rendez-vous sur Hellocoton !
Commentaire
Publié par Charlotte Râpée le 19 octobre 2014
On pourrait croire que l’ouïe n’intervient en aucun cas lors de la dégustation d’un aliment mais ceci est en fait absolument faux. 

En effet, le bruit joue également un rôle très important sur la perception des aliments. 

Je vous vois vous révolter, du calme, laissez-moi vous expliquer ! 

Pour commencer, je vais vous parler des deux types de bruits qui existent : 

 Les bruits en bouche  

Ces bruits sont le résultat du contact entre la dent et l’aliment lors de la mastication (on mâche, on mord...) et dépend de l’état de l’aliment (texture et consistance). 

Par exemple, l’eau gazeuse pétille sous la langue, la pomme croque, et la biscotte croustille sous la dent. 
Et puis, si l’eau gazeuse ne pétille plus ou que la pomme ne croque pas, cela peut nous renseigner sur la fraîcheur du produit… Personnellement, je ne peux pas avaler une goutte d’eau pétillante qui ne pétille plus ! 


 Les bruits environnementaux  

Ce sont les bruits qui sont réalisés lorsque nous sommes dans la cuisine. 
Au cours de la préparation, il y a le bruit de l’eau qui bout ou du couteau qui coupe les légumes. Mmmmh j’adore le bruit de l’eau qui bout, cela me rappelle les pâtes à la carbonara de ma grand-mère…

Lors de la dégustation, il y a les bruits autour de la table comme le bruit des couverts dans l’assiette, le son de la télévision. Ils créent ainsi un contexte favorable ou non à la dégustation qui aura une incidence certaine sur la perception du repas. 

Par exemple, l'autre jour j’étais tellement concentrée sur l’annonce météo que j’ai avalé mon dessert à une allure folle sans réaliser que je mangeais mon gâteau brûlé. 

Le repas peut donc être perturbé par plusieurs facteurs : l’émotion, le dérangement et la télévision; nous pouvons ainsi constater que l’ouïe est un sens très important lors de la dégustation. 

Vous voyez je vous l’avais dit ! Etre attentif et écouter les bruits, c’est aussi écouter son corps, ses besoins et ses envies. 

Justement j’ai bien envie de manger des fraises, en plus c’est la saison ! 

Je reviens très vite pour vous parler d’un autre sens.

Gustativement vôtre, 
Charlotte

Commentaires

Aucun commentaires pour l'instant.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
blank
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
blank
blank

NOUVEAU SUR NUTRISSIME ?
Inscrivez-vous gratuitement, gérer, ajouter, publier et partager vos recettes et vos menus...
J'ouvre mon compte gratuit
Suivez Nutrissime
Abonnez vous à la newsletter
Nouveau
Les dernières recettes
Les dernières actualités
LE BLOG RSS RECETTES RSS MA CUISINE RSS MENUS RSS CROUSTI'INFOS RSS MINCEUR RSS PARTENAIRES
Copyright © 2011-2016 Nutrissime.com - [javascript protected email address] Recrutement - Mentions légales - Conditions Générales d'Utilisation
Google Analytics Alternative